FAQs

  • La sectorisation incendie peut se réaliser, entre autres, au moyen de:

    • Rideaux coupe-feu : systèmes textiles mobiles conçus pour garantir l’intégrité, l’isolation et le faible rayonnement, dans chaque cas, en plus de l’étanchéité aux fumées.
    • Barrières pour le contrôle des fumées : conçues pour canaliser, contenir et/ou éviter la propagation des gaz générés en cas d’incendie.
  • Un secteur incendie est un espace ou une zone d’un bâtiment isolée du reste du bâtiment avec des éléments de construction délimiteurs résistants au feu.
    La sectorisation incendie maîtrise le feu et la fumée, évitant leur propagation à grande vitesse dans le reste du bâtiment. Les risques sont minimisés pendant les opérations d’extinction d’incendie, ce qui permet une plus grande visibilité et une facilité d’accès à la zone concernée, évite la transmission de particules de fumée nocives, réduit les dommages structurels importants, en réduisant les coûts a posteriori, et permet une évacuation dans de meilleures conditions.

  • Ce sont des écrans textiles, fixes ou mobiles, conçus pour canaliser, contenir et/ou éviter la propagation des gaz générés en cas d’incendie. Leur but principal est de retenir les gaz dans des zones appelées réservoirs de fumée, ou de les déplacer vers des zones d’évacuation spécifiques.

  • En tenant compte de ce qui suit:

    • Dimensions maximales certifiées selon la norme EXAP EN 15269-11.
    • Installation pendant l’essai de résistance au feu selon la norme EN 1634-1 (résistance à l’attaque directe du feu des éléments structurels (caisson et guides latéraux).
    • Fermeture contrôlée et sûre par gravité certifiée selon la norme EN 14600.
    • Intégration d’un système d’Alerte au cas où une personne serait prise au piège au cœur de l’incendie.
  • Elle se mesure sur la base des paramètres suivants (ou de leurs combinaisons):

    • R – Capacité Portante. Résistance mécanique de l’élément de construction, en conservant ses propriétés structurelles.
    • E – Intégrité. Aptitude de l’élément de construction à empêcher le passage du feu et des gaz chauds vers une enceinte non affectée par l’incendie.
    • I- Isolation. Aptitude de l’élément de construction à empêcher l’augmentation de température sur la face non exposée directement au feu.

     

    Généralement ce classement est suivi d’un chiffre qui indique le temps pendant lequel ces paramètres sont respectés.

    • EN 1634-1 ESSAI DE RÉSISTANCE AU FEU : spécifie la méthode d’essai à suivre pour déterminer la résistance au feu des rideaux coupe-feu comme systèmes de compartimentage incendie.
    • EN 13501-2 CLASSEMENT DE RÉSISTANCE AU FEU : définit une procédure harmonisée pour le classement de la résistance au feu des rideaux coupe-feu.
    • EXAP EN 15269-11 EXTENSION D’APPLICATION DES RÉSULTATS D’ESSAI : étendre les dimensions testées des rideaux coupe-feu lors de l’Essai de Résistance au Feu selon la norme EN 1634-1 à des dimensions supérieures.
    • EN 14600 ESSAI DE DURABILITÉ ET D’AUTO FERMETURE : conditions et méthodes de conformité nécessaires pour démontrer l’aptitude d’un rideau coupe-feu à couvrir l’ensemble du cycle de vie du système.
    • RAPPORT DE CONFORMITÉ TECHNIQUE : Vérifie que tous les composants et caractéristiques des rideaux coupe-feu remplissent la fonction qui leur est demandée en tant que système de compartimentage incendie complexe et non conventionnel.
    • APPLUS+ FIRE SAFETY CERTIFICATION: certification volontaire pour garantir que la qualité et les performances des rideaux coupe-feu évalués pendant les essais sont constamment maintenues dans le temps grâce à des contrôles réguliers dans l’usine.
    • Décret Royal 2267/2004 qui approuve le Règlement relatif à la sécurité incendie dans les établissements industriels (RSCIEI).
    • Décret Royal 314/2006 qui approuve le Code Technique de la Construction (CTC).
Êtes-vous intéressé/ée par les rideaux pare-feu et les barrières pour le contrôle des fumées ?
Newsletter Inscrivez-vous à notre bulletin d’information pour découvrir toutes nos offres et lancements.